22 mai 2014

«En juin 2012, après le second tour des élections législatives, je parcours la liste des 6 611 candidats qui se sont présentés aux suffrages de leurs concitoyens pour incarner le peuple français — le dèmos souverain qui fonde notre démocratie. Mon attention est attirée par près de quatre cents noms à consonance arabe ou musulmane ; une demi-douzaine d’entre eux figurent au nombre des 577 élus. C’est la première fois que cela se produit depuis cinquante ans, depuis la fin de l’ère coloniale.»

© Éditions Gallimard

Gilles Kepel, Passion Française, Editions Gallimard

  • Share:

CONTACTEZ LE 7.5 Club

Password Reset
Please enter your e-mail address. You will receive a new password via e-mail.